Le métier

Cette profession recouvre les champs de la pâtisserie, de la glacerie, de la confiserie – chocolaterie et de la viennoiserie. L’activité requiert la connaissance des ingrédients utilisés : farine, sucre, aromates, laitages et celle des différentes techniques de fabrication, de cuisson et de réfrigération. Le respect d’une hygiène très rigoureuse est indispensable.
« Ce n’est pas un métier très facile, mais pour moi qui ai toujours voulu être un grand pâtissier, c’est être magicien, ou être créateur. Je trouve ça magique : avec quelques ingrédients et un peu de savoir-faire, tout ce qu’on arrive à créer, une crème, une pâte, un décor… » Nabil
« Être pâtissier, c’est être un magicien qui crée avec des matières premières un gâteau pour célébrer un mariage, l’amour de deux êtres humains, un baptême d’enfant, le plaisir de voir les gens se lêcher les babines et manger un gâteau monté avec amour et plaisir ». Jean-Marc
« La pâtisserie, c’est d’abord de l’art. Cela nous permet de fêter certains évènements tels les mariages, les baptêmes, etc… On peut jouer sur les couleurs, c’est une passion. » Amaury

Secteurs d’activités

Professionnellement, le pâtissier passe généralement par les stades d’apprenti, d’ouvrier, de responsable d’équipe ou de commerçant indépendant.
Les postes d’encadrement sont de différents ordres : chef de partie, gérant, responsable de grande surface. Certains pâtissiers se spécialisent comme chocolatiers, confiseurs ou glaciers..

Capacités liées à l’emploi

  • Qualités gustatives
  • Habileté manuelle
  • Sens de la décoration
  • Esprit créatif
  • Résistance physique et motivation

La formation au CFA Métropole Nice Côte d’Azur

Le CAP Pâtissier : En alternance par contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation.
Préparation en 2 ans.
La Mention Complémentaire Pâtisserie – Glacerie – Chocolaterie – Confiserie
Après avoir obtenu le CAP Pâtisserie, cette formation apporte une spécialisation d’un an. En alternance par contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation.

Poursuite du cursus

La formation peut se poursuivre par un CAP boulanger en un an.